MxA lance la troisième édition du concours 'L’ Afrique avec un Ñ´ pour les femmes africaines écrivant en espagnol

Nouvelles

MxA lance la troisième édition du concours 'L’ Afrique avec un Ñ´ pour les femmes africaines écrivant en espagnol

  • Les deux premiers prix, l’un dans la catégorie récit et l’autre dans celle de travail de recherche, sont dotés de 2 500 euros chacun.

23 avril 2018. Cette année, à nouveau, la Fondation Femmes pour l’Afrique s’unit à la célébration de la Journée Internationale du Livre avec le concours littéraire “África con Ñ”— “L’Afrique avec un Ñ”—, qui a pour but de rendre visible et reconnaître le travail des femmes africaines qui écrivent en espagnol. Cette initiative est encadrée dans un programme de la Fondation dont l’objectif est de promouvoir l’utilisation et l’enseignement de l’espagnol dans le continent africain.

Les participantes peuvent envoyer leurs œuvres dès aujourd’hui et ce jusqu’au 10 septembre. La dotation des prix du concours est de 5 000 euros pour les deux meilleures œuvres dans les deux catégories établies : le récit et le travail de recherche sur l’espagnol.

Dans le volet récit, le thème est libre ; s’il s’agit d’un travail de recherche, il devra porter sur un sujet concernant la langue ou la culture espagnoles en général et/ou l’enseignement de cette langue en Afrique en particulier.

Le jury est composé des auteures Laura Freixas, Najat el Hachmi et Natalia Carrero dans la catégorie récit, et des hispanistes Carolyn Richmond, Ana Rodríguez Fischer et Emilia Velasco dans la catégorie travail de recherche. Le prix du jury sera rendu public en octobre 2018 à travers nos réseaux sociaux et notre web, et sera communiqué par email personnellement aux lauréates.

Lors des deux premières éditions, qui ont eu lieu en 2016 et 2017, des auteures provenant de 12 pays africains (Angola, Cameroun, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée Équatoriale, Égypte, Madagascar, Maroc, Namibie, Niger, Nigeria et Sénégal) y ont participé.

Outre le concours littéraire, le programme “L’Afrique avec un Ñ” développe d’autres actions telles que la promotion de bourses pour étudiantes africaines d’espagnol qui, grâce à la collaboration de plusieurs universités de la CRUE, se rendent en Espagne pour poursuivre leurs études.

Soulignons aussi que le 3 avril 2018, le directeur de l’Instituto Cervantes, Juan Manuel Bonet, et la présidente de Femmes pour l’Afrique, María Teresa Fernández de la Vega, ont signé un accord de collaboration pour promouvoir l’enseignement de la langue espagnole et la diffusion de la culture espagnole dans le continent africain.

Plus de 500 millions de personnes parlent actuellement l’espagnol et, dans 100 pays à travers le monde, environ 21 millions de personnes l’étudient, dont un million et demi se trouvent en Afrique subsaharienne, qui est devenue la troisième région du monde en ce qui concerne l’enseignement de cette langue, derrière l’Amérique et l’Europe. Selon de récents rapports, 5 des 12 pays qui comptent avec le plus grand nombre d’étudiants en espagnol dans le monde sont africains (Bénin, Côte d’Ivoire, Sénégal, Cameroun et Gabon).

Femmes pour l’Afrique collabore, de même, avec la Fondation Biblioteca Virtual Miguel de Cervantes, qui publie, dans son portail Bibliothèque Africaine les travaux lauréats du concours littéraire “L’Afrique avec un Ñ” dans ses deux modalités de récit et de travail de recherche.

Formulaire de participation et bases complètes

 

 

Les dernières nouvelles

Amigos FR

Amis de la Fondation

Nous voulons être 1 million