Dialogue de femmes pour la paix à Alicante

Nouvelles

Dialogue de femmes pour la paix à Alicante

Madrid, le 31 janvier 2019. Les femmes sont particulièrement douées pour être agents de la paix, comme l’a reconnu la Résolution 1325 des Nations Unies qui inaugura le Programme Les femmes, la paix et la sécurité il y a 18 ans. Cependant, la présence des femmes aux processus de prévention, de négociation et de maintien de la paix est encore faible à travers le monde.

Afin d’écouter la voix des femmes engagées avec ce sujet et de réfléchir sur leur rôle à jouer et les manières de lutter contre les violences faites aux femmes notamment dans les conflits armés, la rencontre Dialogues de femmes pour la paix en Méditerranée se tiendra le 6 février à Alicante.

Cette manifestation, organisée par la Generalitat Valenciana avec la collaboration de Mujeres por África et de Casa del Mediterráneo, aura comme protagonistes une douzaine de femmes leaders provenant de trois régions de la planète: Afrique sub-saharienne, Amérique latine et Méditerranée. Parmi les subsahariennes, nous compterons avec la présence de Caddy Adzuba, activiste de la République Démocratique du Congo, et de Julia Duncan, ancienne ministre de Genre du Libéria.

Mercedes Hernández Argueta, présidente de l’Asociación Mujeres de Guatemala; Bianka Gabriela Rodríguez, activiste et défenseure des droits des hommes et des femmes, notamment parmi la population transgenre, et Morena Herrera, présidente de l’Agrupación Ciudadana por la despenalización del aborto, de El Salvador, seront les représentantes de l’Amérique Latine.

Emna Jeblaoui, directrice de l’Institut Internacional de Développement Humain de Tunisie, Salwa Kennow, présidente de l’Association des Femmes Tunisiennes pour la Recherche sur le Développement, avec l’Algérienne Salima Ghezali, Prix Sakharov, seront les représentantes de la rive Sud de la Méditerranée.

L’inauguration de la rencontré comptera avec la présence et l’intervention de Ximo Puig, président de la Generalitat de Valence, de María Teresa Fernández de la Vega, présidente de Mujeres por África, du lieutenant général Fernando José López del Pozo, chef du commandement des opérations, et l’écrivaine Elvira Lindo. Le haut représentant des Nations Unies pour l’Alliance des Civilisations, Miguel Ángel Moratinos, prononcera la conférence inaugurale.

Mais cette rencontre aspire aussi à favoriser une large participation de la société. Ainsi, tout au long de la journée nous compterons avec la participation de représentants de divers collectifs tels que des ONGD, des agents sociaux, des professionnels de la coopération, des militaires, des associations féministes, des enseignants, des chercheurs et des étudiants. De plus, elle veut favoriser l’implication et le partage des expériences des participantes et du public par le biais du hashtag #DiálogosMujeres.

Les dernières nouvelles

Amigos FR

Amis de la Fondation

Nous voulons être 1 million